Investissement locatif : Comment trouver la bonne affaire ?

25.07.2022 | Actualités

Vous voulez investir dans un bien locatif, mais vous ne savez pas comment dénicher la perle rare, celle qui sera rentable et presque sans risque ? Pour vous créer un patrimoine immobilier et acquérir le bon bien, il vous faudra analyser de nombreux critères tels que la nature du bien, sa rentabilité locative, sa localisation… Dans cet article, on vous explique comment ne rien ne laisser au hasard pour réaliser un bon investissement ! 

1 – Définissez un budget pour votre investissement locatif 

Pour pouvoir commencer vos recherches, vous devez dans un premier temps définir quel budget vous allez allouer à votre nouvel achat. Pour cela, vous devez vous poser plusieurs questions : avez-vous un apport financier ? Si oui, de quel montant est-il ? Ensuite, quelle est la somme que la banque veut bien vous prêter ? En fonction de votre profil (situation personnelle, professionnelle et financière), votre établissement bancaire (ou un concurrent) déterminera quel montant il vous est possible d’emprunter pour financer votre investissement locatif.  

Comme vous pouvez vous en douter, cette étape est primordiale ! Si vous n’avez pas le capital disponible nécessaire pour acheter un bien immobilier en locatif, ce sera la banque qui déterminera le montant total de votre emprunt. Il ne sert donc à rien de perdre du temps à chercher un bien à 300 000 €, si la banque accepte de vous prêter uniquement les ⅔. 

2 – Trouvez l’emplacement idéal pour votre bien immobilier 

Lorsque votre budget est défini, se pose maintenant la question de la localisation de votre futur bien immobilier. En fonction du lieu choisi, un logement pourra vous demander un investissement pouvant varier du simple au triple. 

Par exemple, le prix au m² à Paris s’élève à 10 034€ en moyenne. À Orléans, le prix du est de 2 604€ en moyenne.  

De même, si vous choisissez un logement situé en pleine campagne, la demande de location sera moins élevée que si ce logement se trouve dans une grande ville telle que Bordeaux.  

En fonction de votre budget, il vous faudra donc analyser la situation du marché locatif dans diverses régions en prenant en compte l’offre et la demande, ainsi que le prix au m².  

Concrètement ? Par secteur géographique, demandez-vous s’il y a beaucoup de locataires en attente d’un logement, quels sont les loyers pratiqués par rapport au prix du m², si le risque de vacance locative est réel, etc.

Bon à savoir : Trouver l’emplacement idéal n’est pas toujours évident, car certaines données ne sont pas accessibles. C’est pour vous aider dans votre prise de décision que nous avons développé Kicck, une Intelligence Artificielle unique capable d’estimer le potentiel de valorisation d’un bien immobilier à moyen-long terme.

Quelle ville sera la plus rentable d’ici quelques années ? Quel appartement privilégier pour un investissement dans la région de votre choix ? Quel est le meilleur moment pour revendre votre bien ? Kicck vous éclaire dans votre démarche. Passez de l’estimation à la valorisation.

3 – Définissez la surface de votre futur logement  

Pour ce critère-là, votre budget va encore une fois entrer en jeu. Studio, T1, T2, T3, petite maison, villa, … En fonction du type de bien choisi, votre bien immobilier coûtera plus ou moins cher.  

Notez toutefois qu’il est plus facile de louer des petites surfaces de type studio, T1 ou encore T2. En effet, ces logements sont plus rentables que les autres, car l’investissement initial est moins important, mais également parce que la demande de location est très élevée (cela peu importe la localisation). 

Si votre budget vous permet d’acquérir des plus grandes surfaces (maison, T4 ou T5), pensez à la colocation. Ce type de mise en location demande moins de gestion qu’une location saisonnière, permet de limiter les risques (puisque vous avez plusieurs locataires) et enfin génère des loyers plus élevés. 

4 – Choisissez entre un bien neuf ou ancien pour votre investissement locatif 

Après avoir défini tout cela, il vous faudra préciser encore un peu vos recherches et choisir le type de bien dans lequel vous souhaitez investir : du neuf ou de l’ancien. Même si votre choix va surtout être orienté en fonction des biens disponibles sur le marché, sachez que chaque option a ses avantages et ses inconvénients : 

  • un logement ancien sera rentable plus rapidement, mais vous demandera quelques travaux ; 
  • un logement neuf sera immédiatement prêt à la location, mais aura un prix d’achat plus élevé. 

5 – Calculez votre rentabilité locative 

Vous en savez à présent un peu plus sur votre bien idéal, mais n’oubliez pas de calculer sa rentabilité locative. Cette donnée est primordiale pour savoir si votre projet immobilier sera rentable ou non. 

Afin de calculer la rentabilité locative d’un bien immobilier, il faut faire la différence entre l’investissement fait initialement et les loyers payés ensuite par les locataires. 

Dans la pratique, calculer un rendement locatif n’est pas si simple. Pour être calculé au plus juste, de nombreuses données sont nécessaires : le montant du loyer mensuel, les charges, la fiscalité appliquée, la mensualité d’emprunt, le prix d’acquisition, les frais liés à l’achat, etc. 

Pour être certain de ne pas faire d’erreur dans votre calcul, Horiz.io propose un simulateur en ligne très simple d’utilisation. Il permet de déterminer combien votre investissement va vous coûter ou bien vous rapporter chaque mois. Grâce à cette calculette de rendement locatif en ligne, vous aurez votre réponse en quelques clics. 

Maintenant que vous savez comment trouver la bonne affaire pour votre projet d’investissement locatif, il ne vous reste plus qu’à trouver un financement et rechercher un bien immobilier à acquérir !